Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Ecobank, les raisons d’un trophée

Le groupe panafricain Ecobank a été distingué, lors de la cérémonie des African Banker Awards, par ses actions auprès des PME africaines, particulièrement fragilisées par la crise sanitaire. Le groupe originaire de Lomé multiplie les appuis, financiers ou non, vis-à-vis de ce public parfois délaissé par les banques.

Par Aude Darc

Les Trophées African Banker 2021 ont désigné le groupe Ecobank comme la Banque des PME de l’année. Une récompense de plus pour le groupe bancaire panafricain, peut-être pas où on l’attendait le plus.

A LIRE AUSSI

Consulter le palmarès complet des Trophées African Banker 

African Banker Awards 2021: Voici les vainqueurs

Néanmoins, ce Trophée prend une saveur particulière, tandis que les petites et moyennes entreprises ont été les plus touchées par les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. Laquelle a obligé le groupe à « repenser son activité et à proposer des solutions innovantes pour aider les PME », commente Ecobank dans un communiqué.

Entre autres critères, le Trophée 2021 de la Banque des PME de l’année récompense la banque qui a contribué de manière significative au développement du secteur des PME, les aidant ainsi à construire le socle économique du continent. Pour gagner le Trophée, la banque devait notamment avoir su catalyser des fonds dans le secteur privé en Afrique et stimuler le développement des entreprises en facilitant le crédit et l’accès au financement pour les PME.

Depuis le début de la Covid-19, le groupe Ecobank a considérablement accru ses investissements dans les programmes ciblant les PME. Il a augmenté les lignes de crédit dédiées, en apportant une assistance technique aux institutions de développement des PME et en renforçant les capacités des entreprises, au moyen de programmes de partenariat en association avec ses partenaires stratégiques.

« Nous sommes très honorés de recevoir cette distinction. Notre immense gratitude va à notre personnel, nos clients et nos partenaires qui ont rendu cela possible », se réjouit Josephine Ankomah, directrice de la Banque commerciale chez Ecobank. Pour qui, en 2020, « il a fallu faire preuve de résilience et d’innovation ».

Plus spécifiquement, « le groupe a joué un rôle de premier plan dans l’inclusion des femmes et la réduction de l’écart financier entre les hommes et les femmes grâce à des initiatives innovantes », rappelle sa direction. Qui fait allusion au programme « Ellever », destiné aux entreprises dirigées par des femmes et axées sur les femmes sur tout le continent.

Ce programme soutient les entreprises dirigées par des femmes et axées sur les femmes, en leur offrant un accompagnement tout au long de leur parcours, grâce auquel elles peuvent accéder à des services financiers et non financiers tels que des formations financières, des informations sur les produits, des réseaux et une reconnaissance.

Josephine Ankomah, directrice de la Banque commerciale chez Ecobank, rappelle combien 2020 a constitué « une année de défis sans précédent en raison de la pandémie de Covid-19 ». Dès lors, « il a fallu faire preuve de résilience et d’innovation », explique-t-elle. « Nous sommes très honorés de recevoir cette distinction. Notre immense gratitude va à notre personnel, nos clients et nos partenaires qui ont rendu cela possible. »

Accord crucial avec le Nepad

Très tôt, en 2020, la banque a décidé diverses mesures d’atténuation, notamment des reports de crédit et des suspensions d’intérêts, afin d’aider les PME à faire face aux remboursements de leurs prêts. La banque a déployé l’utilisation des canaux numériques, tels que Ecobank Omni Lite, afin de permettre aux clients d’effectuer des paiements à distance de manière pratique. Très tôt aussi, le personnel a été formé afin de répondre aux attentes nouvelles des PME.

A LIRE AUSSI

Du financement pour les micro et petites entreprises

Pour mener à bien ses objectifs, Ecobank a cultivé ses collaborations avec les partenaires habituels de mutualisation des risques, notamment les institutions de financement du développement, afin de partager une partie du risque associé aux prêts vers les petites entreprises. Associé au géant de la technologie Google, le groupe permet à ses clientes PME d’accroître gratuitement leur présence en ligne grâce à la plateforme Google My Business.

Ecobank a lancé, en collaboration avec l’Agence de développement de l’Union africaine AUDA-Nepad, un vaste programme d’accompagnement pour les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), afin de les aider à se relever de l’impact de la pandémie en leur donnant accès aux capacités, aux marchés et aux financements. Ces MPME, on le sait, jouent un rôle central dans le redressement des économies africaines.

Enfin, le nombre de commerçants utilisant les TPE (terminaux de paiement électronique) Ecobank est passé de 5 571 à 15 878 en quelques mois. Dans le même temps, on relève la progression importante du nombre d’adhésions à EcobankPay, la plateforme phare de paiements par code QR, porté de 180 060 à 248 664.

AD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts