Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Des banques africaines à la pointe de l’innovation

Le magazine Global Finance a inscrit les filiales d’Attijariwafa bank et Ecobank dans sa liste des meilleurs laboratoires d’innovation soutenus par une banque. Pour le groupe marocain, il s’agit de s’inscrire au sein d’un écosystème où gravitent chercheurs et jeunes entreprises.

Par Véronique Clara-Véronne

Soucieux de demeurer à la pointe de l’innovation financière, Attijariwafa bank a créé une branche spécifique, Wenov. La plateforme se présente comme un laboratoire d’idées en matière financière, accueillant et diffusant les innovations auprès des jeunes entreprises et des Fintechs.

« La révolution numérique n’en est qu’à ses débuts et des équipes du monde entier travaillent pour concrétiser l’avenir avec de nouvelles idées. Qu’ils soient fondés par une banque, une université, un consultant ou une ONG, les laboratoires d’innovation financière sont le lieu d’incubation des solutions de demain. »

Pour cette initiative et d’autres, le groupe bancaire marocain vient d’être distingué par le magazine américain Global Finance, qui le place parmi « The Innovators 2021 ». Dans un communiqué, Attijariwafa se félicite d’être ainsi une référence des laboratoires financiers dans le monde, au même titre, par exemple, que les grandes banques allemandes.

Attijariwafa Bank Innovation Lab s’efforce d’imprégner l’innovation dans les opérations bancaires, tout en étendant l’écosystème Fintech dans sa base d’origine au Maroc, via la sensibilisation des start-up et des étudiants, écrit le magazine américain.

Qui relève que la branche WeLab accélère la mise sur le marché des produits Fintech en rassemblant des idées innovantes et du capital humain de toute la banque, puis en développant des preuves de concept (Proof of Concept) pour les produits Fintech. Des entités d’expérimentation supplémentaires, notamment Smart Up & Ideation, WeDesign et WeCulture, forgent des partenariats stratégiques avec des institutions externes, notamment des start-up et des universités, pour concevoir des capacités bancaires futures.

Jusqu’ici, Wenov a travaillé avec 120 start-up, développant des concepts éprouvés avec 16 d’entre elles. Le financement de ces start-up est disponible via le partenariat de Wenov avec l’incubateur du Centre marocain pour l’entrepreneuriat. Wenov travaille également avec l’université Al Akhawayne, à Ifrane, pour encadrer des étudiants de premier cycle, avec un accent particulier sur le traitement naturel du langage, l’IA, l’exploration de données et la Blockchain.

Une capacité unique d’expérimentation

Selon la banque marocaine, « ces instruments ont également pour mission de stimuler la créativité des collaborateurs grâce à un florilège de programmes d’acculturation ». Elles se déroulent donc dans une tonalité ouverte et partenariale avec l’écosystème d’incubateurs, start-up, universités, acteurs institutionnels.

« Faisant de l’innovation un levier stratégique et une valeur intrinsèque pour relever les nombreux défis de son environnement », Attijariwafa bank a ainsi amplifié depuis quelques années les actions innovantes en interne et en externe.

« La révolution numérique n’en est qu’à ses débuts et des équipes du monde entier travaillent actuellement pour concrétiser l’avenir avec de nouvelles idées », commente Joseph Giarraputo, directeur éditorial de Global Finance « Qu’ils soient fondés par une banque, une université, un consultant ou une ONG, les laboratoires d’innovation financière retenus sont le lieu d’incubation des solutions de demain ».

Hassane El Bedraoui est directeur général adjoint de Attijariwafa bank, en charge du pôle Transformation, innovation, technologies et opérations. Il se dit « très honoré » de la nomination, considérant que Wenov « offre au groupe une capacité unique d’exploration, d’expérimentation et d’ouverture permettant de concevoir et de prototyper des expériences bancaires innovantes et de construire la banque de demain ».

La distinction d’aujourd’hui, juge-t-il, « témoigne de la pertinence de notre vision qui fait de l’innovation un axe stratégique et emblématique d’Attijariwafa bank et un levier de création de valeur aussi bien pour la banque que pour son écosystème marocain et africain ».

À noter que le palmarès a également mentionné la Sandbox du groupe panafricain Ecobank. Laquelle permet aux sociétés de technologies financières d’accéder à l’interface de programmation d’applications de Ecobank, pour une utilisation dans le développement de solutions propres à l’environnement Fintech.

La Sandbox a été ouverte dans le cadre des efforts de Ecobank pour accélérer les partenariats avec les Fintechs à travers le continent. Cette initiative complète le « Fintech Challenge » annuel de Ecobank. Organisé depuis 2017, ce concours donne aux sociétés financières africaines l’opportunité de présenter leurs solutions pour signer des partenariats potentiels avec le groupe panafricain, présent dans 33 pays.

VCV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts