Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Activité soutenue pour la Banque de Tunisie  

Malgré l’adversité, la Banque de Tunisie affiche une progression de son activité et une maîtrise de ses coûts d’exploitation, au premier semestre de 2020. L’établissement participe à l’effort de soutien à l’économie du pays.

Par Paule Fax

La Banque de Tunisie, l’une des plus anciennes banques du pays – et d’Afrique –, semble bien résister au choc économique. Mieux que résister, même : l’établissement fait état d’une progression de 3,2% de son produit net bancaire au premier semestre, à 185,9 millions de dinars tunisiens (58,1 millions d’euros), contre 180,1 millions de dinars un an plus tôt. Les indicateurs d’activité et les premiers postes de résultats sont, dans l’ensemble, bien orientés.

Ainsi, les crédits à la clientèle (nets des provisions constituées à la fin de l’année) ont atteint 4,6 milliards de dinars (1,44 milliard d’euros), contre 4,5 milliards au premier trimestre de 2019. Tandis que les dépôts de la clientèle ont bondi de 7,1%, passant de 3,904 milliards à 4,18 milliards de dinars (1,31 milliard d’euros). Cette croissance est générée essentiellement par l’augmentation des dépôts d’épargne (+11,8%) et des dépôts à terme (+7,9%).

À l’attention des particuliers, elle a rendu gratuits les retraits effectués dans les distributeurs de billets nationaux, entre autres mesures.  À fin juin, les capitaux propres ressortent à 918,4 millions de dinars (286,9 millions d’euros, +17%).

Les produits d’exploitation bancaire ont progressé de +0,8% pour atteindre 309,3 millions de dinars (96,6 millions d’euros), contre 306,9 millions à fin juin 2019. Cette progression concerne principalement les revenus du portefeuille commercial et d’investissement (+9%). L’encours des ressources spéciales a diminué de 5,3%, suivant le rythme de remboursement prévu.

Dans un contexte pourtant difficile, les charges d’exploitation bancaire ont diminué de 2,7% à 123,4 millions de dinars (38,6 millions d’euros).

Un effort face à la Covid-19

Les charges opératoires ont augmenté de 18%, à 65,366 millions de dinars. Cette progression exceptionnelle s’explique par la participation de Banque de Tunisie au fonds Covid19 pour un montant de 11,350 millions. Sans ce don, les charges s’affichent quasi stables.

La banque avait déjà versé sa quote-part prescrite par l’APBEFT (Association professionnelle des banques et des établissements financiers), soit un million de dinars – 1% du bénéfice – au titre de l’exercice 2019.

La Banque de Tunisie compte 126 agences, qui sont demeurées ouvertes durant la crise sanitaire, moyennant des mesures de sécurité très stricte. L’établissement, dans le cadre de son plan de continuité, a lancé une offre spéciale en direction des entreprises privées, par des reports de remboursements de crédit, notamment.

À l’attention des particuliers, elle a rendu gratuits les retraits effectués dans les distributeurs de billets nationaux, entre autres mesures.  À fin juin, les capitaux propres ressortent à 918,4 millions de dinars (286,9 millions d’euros, +17%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This