Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

NEPAD : Un tableau de bord pour l’Afrique

L’Agenda 2063 résume tous les objectifs que se sont donnés les pays africains lors du Sommet de l’Union africaine de 2013. La dernière réunion de l’UA a été l’occasion de présenter un bilan d’étape avec les données synthétiques.

Par Laurent Soucaille  

LNepad a publié, à l’attention des dirigeants africains, mais également du grand public, son « Premier rapport continental sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 ». Ce document était au cœur des discussions de la 33e session ordinaire de l’Union africaine qui s’est tenue à Addis-Abeba (Éthiopie), jusqu’au 10 février.  

Si on analyse les vingt objectifs des dix premières années du calendrier, celui où les pays africains sont les plus avancés est celui relatif à la banque et à la finance : « Les institutions financières clefs existent et fonctionnent. » 

Le rapport basé sur des faits pour une réflexion collective et une action coordonnée sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 a permis de réfléchir aux leçons tirées de la mise en œuvre et de la présentation de rapport sur l’Agenda », commente l’UE. 

« La vision de l’Agenda 2063 est celle d’une croissance inclusive, menée par son propre peuple. Il s’agit d’un script écrit par ce dernier. Sa mise en œuvre efficace nécessite donc un suivi continu », commente le vice-président de la Commission de l’UE, Quartey Thomas Kwesi. 

« Notre aspiration à une Afrique unie, intégrée et pacifique exige un acte conscient de planification, comme le prévoit cet Agenda », estime Dlamini-Zuma ministre sud-africain de la gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles.  

L’Afrique s’est engagée dans ce programme de développement sur 50 ans en l’intégrant et en le mettant en œuvre dans des stratégies de développement nationales et régionales, obtenant un résultat global de 32 % par rapport aux objectifs de l’année 2019. 

L’Union africaine, a toujours souligné la nécessité de toujours consulter les populations africaines, d’obtenir leur consentement et leur appropriation de toute politique et programme ayant un impact sur leur vie », a déclaréIbrahim Mayakiqui dirige le Nepad (Agence de développement de l’Union africaine). 

Le Sénégal, bon élève 

C’est pourquoi l’institution se dote d’un nouveau tableau de bord des résultats de la mise en œuvre de l’Agenda 2063. Ce tableau de bord présente des données quantitatives sur les progrès réalisés par les États membres de l’Union africaine dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et des objectifs mondiaux de développement durable.  

 « Le premier rapport continental sur la mise en œuvre de l’Agenda 2063 est une consolidation et une évaluation factuelle des rapports d’avancement nationaux et régionaux sur l’Agenda 2063 », commente le Nepad. Les données factuelles ne reflètent pas forcément la puissance politique et économique des pays sous revue, mais l’avancement de leurs progrès vers la réalisation des aspirations de l’Agenda 2063. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This