x
Close
Actualité Société

Le Maroc organisera la CAN 2025

Le Maroc organisera la CAN 2025
  • Publiéseptembre 27, 2023

La première nation africaine de football, candidate à l’organisation de la Coupe du monde 2030, accueillera la Coupe d’Afrique des nations 2025. Deux ans plus tard, c’est à trois pays d’Afrique de l’Est, Kenya, Ouganda, Tanzanie, que cette compétition sera confiée.

 

Après le retrait de dernière minute de l’Algérie et le retrait d’autres dossiers, il n’en restait plus qu’un : le Maroc organisera la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) dans deux ans. La nouvelle a été annoncée par le président de la CAF (Confédération africaine de football), Patrice Motsepe, à l’issue d’une réunion de cette instance au Caire. Le dirigeant du football africain a également dévoilé que l’édition 2027 reviendrait en Afrique de l’Est, l’organisation étant confiée à un triumvirat : Kenya, Ouganda, Tanzanie.

Le Maroc, dont l’équipe nationale reste sur une brillante demi-finale en Coupe du monde, avait organisé la CAN voici bien longtemps, en 1988. Elle devait également organiser l’édition 2015 mais en raison d’une épidémie du virus Ebola, la CAF avait retiré cette attribution, disqualifiant même l’équipe marocaine de la compétition.

 

« Je suis très fier du Maroc », a déclaré Patrice Motsepe en conférence de presse. Les pays concurrents du Maroc (Algérie, Zambie, candidature commune du Nigeria et du Bénin) « ont annoncé leur retrait, même si ces pays ont quand même fait leur présentation », a-t-il précisé. Ces pays (sauf l’Algérie) ayant décalé leur candidature à 2027, sans plus de succès, donc.

Patrice Motsepe n’a a caché le second enjeu de cette désignation : « La raison principale est de soutenir le Maroc dans sa candidature à la Coupe du monde 2030 », conjointement avec l’Espagne et le Portugal, a expliqué le président de la CAF.

Initialement, la CAN 2025 avait été confiée à la Guinée, mais la CAF a retiré cette attribution en septembre 2022, il devenait donc urgent de désigner un pays sûr capable d’organiser une telle compétition en si peu de temps. Techniquement, le Maroc semble en effet déjà prêt : le Royaume a accueilli sans encombre la CAN féminine et l’épreuve africaine des moins de 23 ans.

Pour 2027, plusieurs candidats ont été recalés, dont le Sénégal et le Botswana. Les spécialistes s’attendaient d’ailleurs à la victoire du dossier Nigeria-Bénin, mais le Comité de direction de la CAF a préféré le retour en Afrique de l’Est, qui n’avait pas accueilli la compétition depuis 1976 ; l’épreuve s’était alors déroulée en Éthiopie. Visiblement, la CAF souhaite pérenniser ce principe de rotation entre les différentes régions d’Afrique.

@NA

Écrit par
Laurent Allais

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *