Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

Ils font avancer le développement durable

Cinq personnalités et institutions ont été distinguées par les prix Speak Up Africa 2020. Du président Issoufou à la CAF, en passant par le groupe Ecobank, toutes ont contribué à faire connaître les enjeux d’un développement durable en Afrique.

Par Paule Fax

L’organisation à but non lucratif de plaidoyer et de communication stratégique Speak Up Africa a remis ses prix « Africa 2020 ». Elle a tenu à célébrer les leaders de la santé publique en Afrique, comme Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger, et Yvonne Aki-Sawyerr, maire de Freetown, capitale de la Sierra Leone, « pour leurs remarquables contributions au développement durable ».

« L’année 2020 a posé de nombreux nouveaux obstacles sur la route du développement durable en Afrique. Mais malgré les difficultés que présente la pandémie, nous avons vu des exemples remarquables de nouvelles collaborations et d’initiatives. »

Le prix Speak Up Africa 2020 est attribué aux personnes et aux organisations ayant fait preuve d’un leadership exemplaire et généré un impact positif par leur travail et leurs initiatives.

Parmi les lauréats figurent la CAF (Confédération africaine de football, le groupe Ecobank et Salomon Dopavogui, directeur exécutif de Jeunesse Secours, une organisation guinéenne membre du réseau « La société civile dit non aux maladies tropicales négligées ».

Décerné lors du 9e anniversaire de Speak Up Africa, ce prix récompense les personnes et institutions qui sensibilisent l’opinion publique et qui mènent des actions de santé publique cruciales dans la lutte contre le paludisme, les maladies tropicales négligées ou, actualité oblige, la Covid-19. Ainsi que celles et ceux qui œuvrent pour un meilleur accès à la vaccination et aux services d’assainissement pour tous.

Mahamadou Issoufou est un ardent défenseur du développement durable. En juillet 2019, en marge du Sommet de l’Union africaine, le président du Niger a participé à l’événement de Speak Up Africa sur le thème des maladies tropicales négligées. Récemment, il a exprimé sa volonté de soutenir le travail de Speak Up Africa pour mettre fin à ces maladies en Afrique.

De son côté, Yvonne Aki-Sawyerr est reconnue comme une championne de l’élimination du paludisme en Sierra Leone. En tant que maire de la capitale, elle œuvre pour améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement au niveau national. Elle commente : « C’est un grand honneur de recevoir le Leadership Award de Speak Up Africa, en particulier cette année à un moment critique de la lutte contre le paludisme qui demande que nous protégions des décennies de progrès durement acquis ».

D’ailleurs, « travailler ensemble est essentiel pour poursuivre cette lutte et faire en sorte de débarrasser définitivement le continent africain du paludisme », a-t-elle insisté.

Des maladies tropicales négligées

Saloman Dopavogui est également un porte-parole reconnu de longue date du développement durable. Son réseau offre aux organisations de la société civile une plateforme de consultation et de collaboration visant à maximiser leurs efforts dans la lutte contre les maladies tropicales.

De plus, Saloman Dopavogui contribue à sensibiliser les jeunes, les journalistes et d’autres organisations à la lutte contre ces maladies négligées en tant que directeur exécutif de Jeunesse Secours, une organisation basée en Guinée.

Il a commenté : « Pour venir en aide aux 600 millions de personnes touchées par les maladies tropicales négligées, il est essentiel de mobiliser la jeunesse africaine, les journalistes et la société civile. » C’est pourquoi travailler avec des organisations dévouées comme Speak Up Africa « nous permettra d’atteindre nos objectifs », a poursuivi celui qui s’est dit « honoré » d’être récompensé par Speak Up Africa aujourd’hui.

En juillet 2020, Ecobank a lancé l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent » en partenariat avec Speak Up Africa. Le groupe bancaire panafricain s’est aligné avec le cadre de travail fixé par le partenariat RBM pour en finir avec le paludisme et le mouvement « Zéro Palu ! Je m’engage » co-dirigé par le partenariat RBM et la Commission de l’Union africaine.

Ecobank a pris le rôle de chef de file du secteur privé dans la lutte contre cette maladie, en mobilisant soutien et financement à travers tout le continent. « L’élimination du paludisme favorisera in fine la prospérité de toute l’Afrique, avec des populations en meilleure santé qui seront le moteur de la croissance économique », a commenté Ade Ayeyemi, directeur général du groupe Ecobank.

« En tant qu’organisation, nous sommes très fiers de recevoir le Leadership Award de Speak Up Africa. Nous espérons pouvoir continuer à servir de plateforme de sensibilisation pour inspirer l’action contre cette maladie mortelle. »

A LIRE AUSSI

Les entreprises s’engagent contre le paludisme

Enfin, la Confédération africaine de football (CAF) est un acteur central dans la sensibilisation aux questions de santé publique. Tout particulièrement cette année en tant que participant à la campagne « Restons prudent pour l’Afrique », qui vise à informer et sensibiliser le grand public sur les moyens de protection face à l’épidémie de la Covid-19.

Speak Up Africa « tient à féliciter la CAF pour avoir touché un large public à travers cette campagne et ainsi permis au plus grand nombre d’avoir accès à des informations vérifiée ».

Yacine Djibo, directrice exécutive de Speak Up Africa, a conclu : « L’année 2020 a posé de nombreux nouveaux obstacles sur la route du développement durable en Afrique. Mais malgré les difficultés que présente la pandémie, nous avons vu des exemples remarquables de nouvelles collaborations et d’initiatives sur le continent. »

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This