Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

Egypte : Décès de l’ex-président Hosni Moubarak à 91 ans

La famille du président égyptien déchu Hosni Moubarak (91 ans) a annoncé ce mardi matin qu’il était décédé à l’hôpital militaire Galaa dans la capitale, Le Caire. Après avoir dirigé l’Etat durant trente ans, de 1981 à 2011, il avait été demis des fonctions au terme d’un vaste soulèvement de la population.

Par SD

Le général Mounir Thabet, beau-frère de l’ex-président a assuré que la présidence égyptienne a décidé d’organiser les funérailles du raïs défunt.

Arrivé au pouvoir en 1981, il y avait quitté en 2011 par la révolte du «printemps arabe» égyptien. L’ancien président Hosni Moubarak, renversé en 2011 lors du «printemps arabe» égyptien, est mort à l’âge de 91 ans.

Qui était Moubarak ?

Le président Moubarak a dirigé l’Egypte pendant 30 ans. Le 6 octobre 1981, alors vice-président, lors d’un défilé militaire, il échappe aux balles des islamistes visant le président égyptien Anouar al-Sadate, artisan d’un accord de paix avec Israël signé deux ans plus tôt.

Légèrement blessé dans l’attentat, cet ancien pilote de chasse remplace alors le chef d’Etat assassiné à la tête du pays. Il échappe par la suite à six autres tentatives d’assassinat.

Au pouvoir, il maintient en place pendant trois décennies l’état d’urgence décrété après l’attentat.

Des réactions

Après avoir été contraint de quitter le pouvoir, il est emprisonné pour corruption et complicité dans le meurtre de nombreux manifestants lors des révoltes de 2011.

Lors du retour au pouvoir de l’armée dirigée par l’actuel président, Abdel Fattah al-Sissi, il est finalement acquitté de la plupart des charges qui pesaient contre lui et remis en liberté en 2017.

Jusqu’aux derniers jours à la tête de l’Egypte, Hosni Moubarak a défendu son bilan : le 1er février 2011, en pleine révolte, il déclarait : « Ce pays, j’y ai vécu, j’ai fait la guerre pour lui, et l’histoire me jugera ».

Sur le plan intérieur, il s’est montré un adversaire résolu du terrorisme islamiste d’al-Qaïda. En revanche, il n’est pas parvenu à endiguer la montée progressive de l’islam traditionaliste des Frères musulmans.

En politique étrangère, il a notamment préservé l’accord de paix avec Israël. En apprenant sa mort, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyhaou a déclaré qu’Hosni Moubarak était un leader ayant œuvré pour la «paix» et la «sécurité».

Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué l’engagement de Moubarak pour la cause palestinienne. Il en est de même pour Mohamed el-Baradei.

Prix Nobel et figure de proue de l’opposition libérale à l’ancien Président, il a également présenté ses condoléances à la famille du défunt.

Ayman Nour, opposant en exil en Turquie et ancien candidat à la présidentielle de 2012, a déclaré dans un tweet de condoléances « pardonner personnellement » l’ex-président Moubarak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This