Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

Coronavirus : Le Sénégal et la Guinée Equatoriale : Super Stars

Dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire du Coronavirus, le président sénégalais Macky Sall et équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, ont fait des sorties de routes dignes des plus grands satrapes et épigones de la rareté. 

Par Serges David

Douze étudiants sénégalais se trouvent actuellement confinés à Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus. Ils ont lancé un appel aux autorités de Dakar pour organiser leur retour. Mais le président Macky Sall a annoncé que leur rapatriement n’est «pas simple», parce que, selon lui, le Sénégal pays de la Terenga n’a «pas les moyens» de faire rentrer ses compatriotes étudiants bloqués en Chine.

Au nom de la solidarité africaine, et si la Guinée Equatoriale venait en aide au Sénégal ? Au-delà de tout, et si on aidait Sénégalais et Equato-guinéens à manger à leur faim, ils ne sortiraient pas de leur pays pour se retrouver coincés à l’autre bout du monde à…Wuhan.

Ce n’est pas une boutade du président sénégalais qui s’en explique d’ailleurs : « «Même les grands pays qui ont pu faire des rapatriements l’ont fait avec beaucoup de difficultés. Cela requiert une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal. Il faut des avions spéciaux qui puissent aller sur place, il faut du personnel, ce ne sont pas des compagnies aériennes (mais) des (appareils) militaires (…) Lorsque ces personnes reviennent, il faut pouvoir les mettre en quarantaine dans un lieu équipé en conséquence, ce qui n’est pas encore le cas pour le moment de notre pays et des pays africains.» Immédiatement la polémique s’est installée.

L’éditorialiste sénégalais pour impact.sn, Momar Dien s’interroge: «Monsieur le président, et si votre fils se trouvait à Wuhan?» dénonçant bruyamment une «déclaration scandaleuse et irresponsable» contre «ces infortunés compatriotes».

Pour le « Collectif des parents des étudiants bloqués à Wuhan » : « Nos enfants veulent leur exfiltration immédiate. Des pays comme le Maroc, l’Algérie et la Tunisie ont fait diligence pour rapatrier leurs compatriotes, le Sénégal a bel et bien les ressources amicales, diplomatiques, humaines, logistiques et financières pour procéder au rapatriement». Ironie du sort cette polémique intervient au même moment où le Sénégal, grâce notamment à son Institut Pasteur de Dakar, a été désigné pour recevoir en fin de semaine des experts de 15 pays du continent afin de les préparer à faire face au virus.

Bien mieux le Sénégal fait partie des pays qui avaient le mieux gérer l’épidémie d’Ebola, c’est dire que Dakar n’est pas étranger à ce type de situation. Les parents sénégalais appellent pour leur part le rapatriement «immédiat» des douze étudiants.

C’est ce moment choisit aussi par le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasog à travers le gouvernement pour annoncer un don de 1,8 million d’euros à la Chine afin de l’aider à faire face à l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement sur son territoire.

La Guinée Equatoriale justifie son aide et parle d«un soutien et d’une solidarité à la Chine », car ce pays pétrolier d’Afrique centrale (1,3 million d’habitants), a des liens économiques forts avec Pékin, depuis qu’il s’est lancé dans une politique de grands travaux avec les revenus de l’or noir. En dépit d’un revenu par habitant parmi les plus élevés d’Afrique, en Guinée équatoriale, une majorité de la population reste pauvre.

Afin d’empêcher toute propagation du coronavirus en Guinée équatoriale, le gouvernement avait décidé fin janvier de placer systématiquement en quarantaine pour une durée de 14 jours toutes les personnes en provenance de Chine entrant sur son territoire. Depuis cette date, 25 personnes ont été placées à l’isolement, selon le Comité national de lutte contre le coronavirus.

Le président Macky Sall a jugé «hors de portée» de son pays le rapatriement d’une douzaine d’étudiants coincés dans le berceau chinois de l’épidémie. Leurs parents se mobilisent contre cette décision.

Le coronavirus, apparu en décembre dans la ville de Wuhan, au centre de la Chine, a déjà tué 490 personnes dans ce pays, selon le dernier bilan quotidien de Pékin, qui a aussi fait état de plus de 24 300 contaminations dans le pays.

Au nom de la solidarité africaine, et si la Guinée Equatoriale venait en aide au Sénégal ? Au-delà de tout, et si on aidait Sénégalais et Equato-guinéens à manger à leur faim, ils ne sortiraient pas de leur pays pour se retrouver coincés à l’autre bout du monde à…Wuhan.

Une réponse à “Coronavirus : Le Sénégal et la Guinée Equatoriale : Super Stars”

  1. Author Thumbnail Anto eba dit :

    https://magazinedelafrique.com quand vous développez ce genre de connerie je trouve en tant qu’informaticien , ne publiez pas des conneries OK ????
    La guinée il y a encore les pauvres comme dans tous les pays du monde mais ce pays s’est développé et fait progresser sa population.
    Le Sénégal aussi se développe bien OK ??
    Idiot https://magazinedelafrique.com !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This