Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Actualité

Alassane Ouattara devant la Chatham House : La Côte d’Ivoire a renoué avec la croissance

Après les salutations de convenance notamment à l’endroit du président du Ghana, Nana Akufo-Addo (NDLR : il était également présent), le chef de l’Etat ivoirien a dit :

Par Alassane Ouattara Président de la République de Côte d’Ivoire

« Je suis très heureux d’être parmi vous ce matin, huit années après mon premier passage ici, en juillet 2012. Je voudrais saluer la présence de mon ami et frère, le président Nana Akufo Addo, président de la République du Ghana, qui nous fait l’amitié de venir assister à cette Conférence. Nana, merci pour ta présence.

Huit années après, je suis heureux de vous dire que la Côte d’Ivoire se porte bien ! Oui, le pays a renoué avec la stabilité et la prospérité. Depuis 2012, la Côte d’Ivoire, avec un taux de croissance moyen de 8% par an, est aujourd’hui l’une des économies les plus dynamiques en Afrique et dans le monde.

Président Bob Dewar, je voudrais vous remercier pour l’accueil chaleureux que vous et vos collègues, me réservez à chacun de mes passages dans cette prestigieuse institution qu’est Chatham House. Merci de m’accueillir parmi vous ce jour.

En 2012, lors de mon passage ici, la Côte d’Ivoire était en pleine reconstruction, après plusieurs années de crises socio-politiques et une grave crise post-électorale en 2011. Je vous avais, ici même, présenté les grands axes de développement de l’Afrique en général et de l’Afrique de l’Ouest en particulier, avec un focus sur le cas de la Côte d’Ivoire et ses perspectives de développement.

Huit années après, je suis heureux de vous dire que la Côte d’Ivoire se porte bien ! Oui, le pays a renoué avec la stabilité et la prospérité. Depuis 2012, la Côte d’Ivoire, avec un taux de croissance moyen de 8% par an, est aujourd’hui l’une des économies les plus dynamiques en Afrique et dans le monde.

Ce résultat est le fruit de huit années d’efforts constants du gouvernement à travers d’importantes réformes institutionnelles et sectorielles, avec en ligne de mire la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, la mise en place d’Institutions fortes, l’assainissement du climat des affaires pour une meilleure attractivité de l’économie, l’élaboration et l’exécution de deux plans nationaux de développement qui ont permis de réaliser des bons impressionnants dans tous les secteurs économiques et sociaux.

Ces réformes et ces performances ont également permis à la Côte d’Ivoire de gagner 55 places dans le classement doing business de la Banque mondiale entre 2012 et 2018 ainsi qu’au classement de l’indice Mo Ibrahim de la bonne gouvernance en Afrique où la Côte d’Ivoire est passée de la 41è place en 2008 à la 22è place en 2018.

Elections en 2020

Je me félicite du choix du thème de cette Conférence : « Élections en Côte d’Ivoire en 2020 : assurer la stabilité et l’inclusion », d’autant plus que l’année 2020 revêt une grande importance pour notre pays en raison des échéances de l’élection présidentielle du mois d’octobre. Le gouvernement est à la tâche afin que cette élection soit démocratique et apaisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This