x
Close
A savoir

Le terminal roulier d’Abidjan réalise une performance record

Le terminal roulier d’Abidjan réalise une performance record
  • Publiéseptembre 23, 2022

Filiale de Bolloré Ports, TERRA a pour objet la manutention et les activités liées aux navires rouliers au port d’Abidjan. La société a établi un record de chargement, fin août.

 

Le terminal roulier d’Abidjan (TERRA) qui assure la manutention des navires rouliers au port de la capitale ivoirienne, a pris en charge, entre le 22 août et le 29 août 2022, plus de 2 687 véhicules, réalisant ainsi une performance record. Ces véhicules composés essentiellement de berlines, de citadines et d’engins de chantiers, ont été transportés sur les navires spécialisés Matorell et Pleiades Spirit, en provenance de Thaïlande, de Chine, du Japon, d’Afrique du Sud et d’Inde. Cette performance est d’autant plus remarquable que le taux d’occupation du parc était de 95 % à l’accostage du navire Matorell et de 70 % à l’arrivée du Pleiades Spirit, fait observer la société dans un communiqué.

Le nombre de véhicules manutentionnés en une semaine représente 82 % du trafic moyen mensuel du terminal roulier et 78 % des véhicules manutentionnés sur le mois d’août. Au cours de ces opérations, TERRA a réalisé des cadences record de 115 unités/heure sur le navire Matorell et 121 unités/heure sur le Pleiades Spirit, doublant ainsi largement les cadences conventionnelles fixées dans le cadre de la convention de concession avec le Port autonome d’Abidjan, à 50 unités/heure.

« La réalisation de cette performance est le fruit du savoir-faire de nos équipes opérationnelles et de nos efforts pour la modernisation du terminal roulier. Nous nous engageons à continuer dans cette dynamique, dans la perspective d’accueillir et d’opérer des navires rouliers de plus grande capacité, afin de couvrir les besoins de nos clients en Côte d’Ivoire et dans la sous-région », a déclaré Joël Broux, directeur général de TERRA.

Labellisé « Green Terminal », en juin 2022, pour la baisse effective de l’impact de ses activités sur l’environnement, le terminal Roulier d’Abidjan se donne à présent pour ambition de consolider son approche environnementale par la valorisation et le recyclage des déchets, le soutien aux initiatives en faveur de l’environnement et l’acquisition d’équipements à meilleur rendement énergétique.

Créé dans le cadre de la convention d’exploitation signée le 19 décembre 2008 avec le port autonome d’Abidjan, TERRA, filiale de Bolloré Ports, est une société anonyme qui a débuté ses activités le 1er janvier 2010. TERRA a pour objet, sur un site unique, la manutention et les activités liées aux navires rouliers au port d’Abidjan. Forte de l’appui de ses actionnaires, la société s’est dotée d’équipements modernes et d’un personnel compétent, afin d’être apte à garantir des prestations de services, conformes aux besoins et attentes de ses clients.

@AB

Écrit par
Paule Fax

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.