Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Maroc : Nouveaux partenaires dans l’automobile et l’aviation

Le président du directoire de l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), Mehdi Tazi Riffi, relevait pour sa part que « il n’était pas commun d’accueillir deux projets industriels majeurs dans une durée si courte, puisqu’il y a quelques mois, nous avons assisté au démarrage de Siemens Gamesa, et aujourd’hui à celui de Prettl. Ceci témoigne de l’intérêt qu’accordent les investisseurs allemands à la plateforme Tanger-Med. »

Une autre entreprise allemande, thyssenkrupp Materials Services, a annoncé le 1er février l’extension en cours de son réseau pour l’industrie aérospatiale, avec la prochaine ouverture d’un site de vente et de production au Maroc.

La nouvelle implantation, située près de Casablanca, offrira du stockage de matériels et des services de transformation. Sa proximité avec ses clients permettra à de nombreux fabricants installés dans la région de déléguer la gestion de leur chaîne d’approvisionnement en matières premières à thyssenkrupp Aerospace.

« Nous constatons une forte demande pour un partenaire fiable qui offre du traitement de matériels et de métaux ainsi que des solutions de chaînes d’approvisionnement dans la zone Afrique du Nord. Renforcer nos activités dans cette région et proposer de nouvelles solutions adaptées à chaque client est pour nous une conséquence logique », estime Laura A. Holmes, CEO de thyssenkrupp Aerospace. 

L’espace entrepôt de 2 000 m2 stockera des matières premières comme l’aluminium, l’acier et le titane sous formes variées et alliages. Un service de coupe à la demande permettra aux clients de commander leurs matériels à la taille requise.

Avant même l’ouverture de la nouvelle installation, prévue pour l’été 2018, deux acteurs majeurs du marché, les français Figeac Aéro et le Groupe ARM, ont signé des accords d’approvisionnement avec la firme allemande, qui poursuit des négociations avec d’autres partenaires.

Figeac Aéro a obtenu mi-janvier un financement de 38 millions d’euros de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) dans le cadre de l’extension de sa production au Maroc et en Tunisie, d’un coût total estimé à 64 millions d’euros.

La firme espagnole Gestamp, spécialisée dans la conception et fabrication de composants métalliques de haute technicité pour l’industrie automobile, a annoncé le 6 février son arrivée au Maroc, sa première implantation en Afrique. L’accord de joint venture signé avec le marocain Tuyauto reste subordonné à l’approbation des autorités compétentes.

Les deux partenaires vont entreprendre la construction d’une usine en zone franche de Kénitra (Atlantic Free Zone), à 50 km de Rabat, à proximité de l’usine en cours de réalisation par PSA (Peugeot) pour un démarrage fin 2018/début 2019 (200 000 véhicules par an, investissement de 557 millions d’euros).

L’usine Gestamp devrait démarrer ses activités en 2019. Initialement dédiée à l’assemblage d’éléments de carosserie nue et au petit emboutissage, elle emploiera 120 personnes. Avec cette nouvelle usine, Gestamp accompagnera deux de ses principaux clients, PSA et le groupe Renault-Nissan.

Pour Francisco J. Riberas, président exécutif de Gestamp, « l’Afrique en général et le Maroc en particulier sont des marchés émergents au grand potentiel de croissance dans la construction automobile ». Avec cette arrivée, « Gestamp continue de progresser dans sa stratégie de rapprochement de ses clients. »

Le 6 février également, le groupe français Daher, avionneur et équipementier industrie et services, a inauguré sa troisième usine au Maroc, renforçant ainsi sa présence après l’ouverture de ses deux premiers sites, à Tanger en 2001, puis à Casablanca en 2007.

Située à 500 mètres du premier site, dans la Tanger Free Zone, près de l’aéroport, la nouvelle unité accompagnera la montée en cadence des programmes aéronautiques mondiaux dont Daher est le partenaire, et ainsi répondra mieux aux exigences de ses clients :

Airbus Commercial Aircraft, Airbus Helicopters, Dassault…Avec ce nouvel investissement de plus de 15 millions d’euros, Daher «poursuit son développement au Maroc où l’écosystème aéronautique est en plein essor». D’une superficie d’environ 10 000 m2, ce nouveau site de structures métalliques et composites, et pièces pour l’environnement moteur des avions, porte à 30 000 m2 la surface de production de Daher au Maroc. Il emploiera à terme plus de 250 salariés, qui complèteront l’effectif de 550 personnes travaillant sur les deux premiers sites.

«La formation, la qualité de travail, la rigueur apportée au respect des processus et des normes de qualité, la proximité géographique et les coûts globaux sont autant de facteurs qui nous ont convaincu de renforcer notre présence industrielle au Maroc», souligne le directeur général de Daher, Didier Kayat. La nouvelle usine de Tanger a démarré sa production au 3ème trimestre 2017.

Rate this article

Author Thumbnail
Written by African Business

Fort de son succès, ce magazine est une référence pour les femmes et les hommes d’affaires en Afrique. Il permet aux décideurs d’avoir une approche concrète du marché et de saisir de nombreuses opportunités à travers le continent africain. African Business est respecté et reconnu pour son intégrité éditoriale et sa contribution au développement de l’Afrique. Tous les secteurs de l’économie sont couverts par des journalistes renommés. Les numéros annuels sur les “200 Premières banques” et les ‘‘250 Premières entreprises’’ sont devenus de réels outils de travail et des indicateurs du climat des affaires en Afrique. Chaque année, les Trophées d’African Business récompensent la réussite des entrepreneurs et des les entreprises les plus performantes du continent.

Related Posts

Recevez nos Newsletter

Si vous souhaitez recevoir par mail une information pertinente, crédible et incontournable, inscrivez-vous à notre newsletter.

Aidez-nous à améliorer notre contenu