Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Maroc : Nouveaux partenaires dans l’automobile et l’aviation

Le secteur industriel marocain est en plein développement, particulièrement dans les domaines de la sous-traitance pour l’automobile et l’aviation. De nouveaux partenaires européens confirment leur intérêt pour ces deux pôles.

Par Gérard Choisnet

Le groupe français ACOME a inauguré le 24 janvier en zone franche de Tanger son 1er site industriel marocain. Représentant un coût de 19 millions d’euros, il est dédié à la production de fils et câbles pour les faisceaux électriques de véhicules automobiles.

Spécialisé dans les câbles, fils et tubes de synthèse, ACOME est 1er fabricant européen de solution de câblage télécoms en cuivre, 3ème fabricant européen de fibre optique, 1er fabricant européen de fils et de câbles automobile de haute technicité, 1er fabricant de tube PEXc pour les bâtiments, chiffre d’affaires consolidé de 428 millions d’euros en 2015, dont 60 % à l’international.

Premier investissement du groupe dans le câblage automobile en Afrique, l’usine, qui s’étend sur une superficie de 17 000 m2, dispose d’une capacité de production d’environ 1,5 million de kilomètres de fils et câbles, pour 130 postes d’emploi.

« La firme française a dimensionné son projet avec beaucoup d’ambition, ce qui démontre la vraie confiance des opérateurs économiques dans l’avenir du secteur automobile au Maroc. Le Royaume ambitionne de réaliser 100 milliards de dirhams (8,8 milliards d’euros) d’exportations automobiles, avec un taux d’intégration de 65% », a déclaré le secrétaire d’État chargé de l’Investissement auprès du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Othman El Ferdaous.

Pour Jacques de Heere, PDG du groupe ACOME, « l’industrie automobile marocaine a réussi à capter sur son territoire la production de 25% de la zone Europe de faisceaux automobiles. Il s’agit d’une véritable success-story pour l’industrie marocaine et la politique du Royaume dans ce secteur ». La nouvelle usine exportera 75 % de sa production.

Le groupe allemand Prettl, spécialisé dans la fabrication de pièces automobiles, a posé le 30 janvier la première pierre de sa 2ème usine marocaine à Tanger Automotive City (TAC). Cet investissement de 8 millions d’euros permettra la création de 800 emplois.

La capacité de production au stade final sera de 30 millions de pièces par an, en deux phases égales de 15 millions de pièces chacune. La première tranche, qui s’étendra sur plus de 26.000 m2, sera achevée en 2019. La seconde tranche sera opérationnelle en 2021.

« Le Maroc a tracé des objectifs ambitieux dans l’industrie automobile », soulignait Erhart Prettl, directeur général du groupe allemand. « Les potentialités et ressources humaines du pays, notamment à Tanger, où nous disposons déjà d’un site (Cable Alliance), nous aideront à relever le défi du changement que connait l’industrie automobile comme les voitures électriques, les batteries et les technologies numériques».

Rate this article

Author Thumbnail
Written by African Business

Fort de son succès, ce magazine est une référence pour les femmes et les hommes d’affaires en Afrique. Il permet aux décideurs d’avoir une approche concrète du marché et de saisir de nombreuses opportunités à travers le continent africain. African Business est respecté et reconnu pour son intégrité éditoriale et sa contribution au développement de l’Afrique. Tous les secteurs de l’économie sont couverts par des journalistes renommés. Les numéros annuels sur les “200 Premières banques” et les ‘‘250 Premières entreprises’’ sont devenus de réels outils de travail et des indicateurs du climat des affaires en Afrique. Chaque année, les Trophées d’African Business récompensent la réussite des entrepreneurs et des les entreprises les plus performantes du continent.

Related Posts

Recevez nos Newsletter

Si vous souhaitez recevoir par mail une information pertinente, crédible et incontournable, inscrivez-vous à notre newsletter.

Aidez-nous à améliorer notre contenu