Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

La Tunisie et Private Equity

La Tunisie, l’un des premiers pays africains à avoir développé le Private Equity, continue de faire mûrir cette activité et de la développer à l’échelle régionale et continentale.

En Tunisie, le Private Equity a démarré au début des années 1990, quand Samir Marrakchi a créé SPPI, la première compagnie tunisienne de capital-risque, avec le concours de banques locales et de la française Proparco (Groupe AFD). En 1994, Tuninvest, devenu aujourd’hui AfricInvest avec l’extension de son activité au continent, a lancé le premier fonds de Private Equity indépendant en Tunisie, d’un montant de 1 million de dinars (près de 450 000 euros).

Vingt ans après, AfricInvest dispose de bureaux à Abidjan, Alger, Casablanca, Lagos, Nairobi et Tunis, opère dans 22 pays africains, pour un total d’actifs sous gestion d’une valeur globale estimée à 1 milliard $ (800 millions d’euros). Le cadre réglementaire du Private Equity a été instauré en Tunisie, en 1996, avec la création des Sicar (Sociétés d’investissement en capital-risque), qui a incité les banques de la place à s’adonner à cette activité, encouragées par l’avantage fiscal accordé aux souscripteurs au capital de ces structures. « La Sicar est régie par une réglementation qui l’oblige à se conformer à un code d’investissements définis par la loi pour pouvoir prétendre aux avantages fiscaux offerts par le législateur », explique Aziz Mebarek, partenaire-fondateur d’AfricInvest.

Malgré un contexte économique national et international plutôt morose, les professionnels constatent la croissance de leurs activités.

Aux côtés des Sicar et FCPR (Fonds communs de placements à risques) captifs de banques ou de grands groupes privés tunisiens figurent, désormais, des structures indépendantes domiciliées en Tunisie, comme Alternative Capital Partners (ACP), ou les fonds locaux d’AfricInvest, ou certains fonds créés récemment par la Caisse des dépôts et consignation tunisienne. Ils lèvent leurs capitaux auprès d’institutions ou bailleurs de fonds tunisiens ou internationaux et investissent dans des PME opérant en Tunisie.

Related Posts

  • Nominations & Agenda

    La Côte d’Ivoire, la Guinée et la Guinée équatoriale ont nommé un nouvel administrateur à la Banque africaine de développement (BAD). Moussa Dosso peut compter …

  • Opinion : Nos banques font-elles leur métier?

    Les progrès réalisés par les banques africaines ces vingt dernières années sont indiscutables. L’Afrique est dotée de banquiers visionnaires qui ont permis la réalisation de …

  • Togo : L’État veut des banques plus actives

    Le Togo bénéficie d’un secteur bancaire solide et en croissance. Néanmoins, l’État considère qu’il concourt trop peu au financement de l’économie, et multiplie les initiatives …

  • 4e édition du Forum Africa SMB

    La 4e édition du Forum Africa SMB s’est tenue le 8 juin dernier à Paris. Malgré des rencontres régulières pour accompagner les PME en Afrique, …

Recevez nos Newsletter

Si vous souhaitez recevoir par mail une information pertinente, crédible et incontournable, inscrivez-vous à notre newsletter.

Aidez-nous à améliorer notre contenu