Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Lancement du premier Forum sur l’économie bleue en Afrique

Le premier Forum sur l’économie bleue en Afrique (FEBA) se tiendra à Londres les 7, 8 juin 2018, date qui coïncide avec la Journée mondiale de l’océan. Plus de 150 délégués et intervenants sont attendus, parmi lesquels des ministres gouvernementaux, des chefs d’entreprise, des experts des océans et des organisations environnementale et maritime, afin de discuter de la contribution des océans à l’économie africaine.

Par Serges David

L’économie bleue occupe une place centrale dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Cette première édition du Forum couvrira l’Agenda et permettra aux entreprises et aux décideurs de comprendre et réaliser les potentialités d’investissement dans l’économie bleue en Afrique, tout en créant un modèle de gestion durable pour l’avenir.

« Nous examinerons également les politiques économiques qui viendront soutenir l’économie des océans et permettront d’offrir de nouvelles opportunités pour les investisseurs et entrepreneurs. En Afrique, où 70% des pays sont côtiers, l’océan est non seulement l’un des moteurs principaux dans les échanges commerciaux, mais aussi une source importante de nourriture et d’énergie pour les populations », Leila Ben Hassen.

Leila Ben Hassen, fondatrice du FEBA 2018 et PDG de Blue Jay Communication, l’agence organisatrice de l’événement a commenté: « Le FEBA 2018 est une plateforme qui permettra de débattre de questions cruciales autour de l’économie bleue, notamment en matière de création d’emploi et de croissance et développement durables du continent ».

« Nous examinerons également les politiques économiques qui viendront soutenir l’économie des océans et permettront d’offrir de nouvelles opportunités pour les investisseurs et entrepreneurs. En Afrique, où 70% des pays sont côtiers, l’océan est non seulement l’un des moteurs principaux dans les échanges commerciaux, mais aussi une source importante de nourriture et d’énergie pour les populations », rajoute Ben Hassen.

Paul Holthus, Président et PDG du World Ocean Council, partenaire officiel du FEBA 2018, affirme: « Au World Ocean Council, nous traitons des questions transversales touchant au développement durable des océans, à la science et à l’intendance de l’environnement. Nous sommes déterminés à faire progresser le développement et la mise en œuvre de solutions axées sur l’industrie pour relever les défis de la durabilité des océans. FEBA 2018 est un rassemblement important pour la sensibilisation et le développement d’un réseau autour de l’économie bleue africaine et en particulier le développement durable et les opportunités d’affaires que l’Afrique a à offrir dans le domaine ».

L’économie bleue regroupe les espaces aquatiques et marins, y compris les océans, les mers, les côtes, les lacs, les rivières et les eaux souterraines. Elle comprend un large éventail de secteurs productifs, tels que la pêche, l’aquaculture, le tourisme, les transports, le commerce, la construction navale, l’énergie, la protection et la restauration. L’économie bleue englobe également les industries extractives, telles que l’exploitation minière sous-marine et l’exploitation pétrolière et gazière extracôtière, à condition qu’elles soient entreprises de manière à ne pas causer de dommages irréversibles à l’écosystème.

Saluant cette initiative, Dr Carlos Lopes, ancien secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA), a déclaré: « Plusieurs pays africains élaborent déjà des stratégies pour intégrer l’économie bleue dans leurs plans de développement nationaux. Par exemple, les Seychelles ont créé un ministère dédié à la promotion de l’économie bleue ».

« En Afrique du Sud, l’Opération Phakisa devrait créer un million de nouveaux emplois d’ici 2030 et ajouter 177 milliards de ZAR [10,2 milliards de GBP] au PIB du pays. Davantage de pays doivent suivre la même voie pour tirer profit des opportunités socio-économiques disponibles », a ajouté le Dr Lopes.

Parmi les intervenants confirmés au FEBA 2018, on compte des représentants de diverses organisations et gouvernements, parmi lesquels: le Programme des Nations Unis pour l’environnement, l’Organisation mondiale du commerce, la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies, le Royaume du Maroc, la République du Gabon, la République du Cameroun, la République des Seychelles, le Conseil mondial des océans, WWF, le Centre ghanéen de droit maritime et de sécurité, la Fondation One Earth Future, PWC, MAST Security, Resolute Marine Energy, The Global Ocean Trust Grid Arendal, et Sea Shepherd.

Pour plus de détails et pour vous inscrire, visitez le site web: https://www.abef2018.com/

ENCADRE

A propos du FEBA 2018

Le premier forum sur l’économie bleue en Afrique (FEBA) aura lieu les 7 et 8 juin 2018 au Radisson Blu Portman Hotel, Londres, Royaume-Uni. Reconnaissant l’économie bleue comme une source majeure de richesse et de prospérité pour le continent, le forum réunira des responsables gouvernementaux, des experts de haut niveau, des investisseurs, des chefs d’entreprises, des responsables politiques, des organisations internationales, la société civile, des institutions publiques et d’autres leaders d’opinion, afin de mettre en évidence et de débattre sur les opportunités émergeant des étendues marines et aquatiques africaines. L’événement de deux jours comprend des tables rondes, des études de cas et des opportunités de réseautage. Pour le programme complet et la liste des intervenants, et pour vous inscrire, visitez le site Web.

A propos de Blue Jay Communication:

Blue Jay Communication – l’organisateur de la FEBA 2018 – est une agence internationale de communication, de relations publiques et d’événements centrée sur l’Afrique. Avec plus de 15 ans d’expérience en communication en Afrique et à l’international, Blue Jay collabore avec des organisations multilatérales et des gouvernements, afin de construire une image forte et positive de l’Afrique et briser les stéréotypes négatifs qui entourent le continent depuis des années. Leila Ben Hassen est la PDG de l’agence et la fondatrice de la FEBA 2018.

POUR EN SAVOIR PLUS

Veuillez contacter:

Sarah Longbottom

E: media@bluejaycommunication.com

M: +44 (0)7808 206 928

Rate this article

Author Thumbnail
Written by African Business

Fort de son succès, ce magazine est une référence pour les femmes et les hommes d’affaires en Afrique. Il permet aux décideurs d’avoir une approche concrète du marché et de saisir de nombreuses opportunités à travers le continent africain. African Business est respecté et reconnu pour son intégrité éditoriale et sa contribution au développement de l’Afrique. Tous les secteurs de l’économie sont couverts par des journalistes renommés. Les numéros annuels sur les “200 Premières banques” et les ‘‘250 Premières entreprises’’ sont devenus de réels outils de travail et des indicateurs du climat des affaires en Afrique. Chaque année, les Trophées d’African Business récompensent la réussite des entrepreneurs et des les entreprises les plus performantes du continent.

Related Posts