Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Afrique : Helios « reprend » Louis Dreyfus

Louis Dreyfus souhaite recentrer ses activités mondiales d’engrais et d’intrants sur des régions autres que l’Afrique. Convaincu des opportunités de croissance du continent, Helios Investment saisit la possibilité de construire un champion panafricain dans ce secteur clé.

Par Gérard Choisnet

Helios Investment Partners (Helios), une société de capital investissement leader en Afrique, a annoncé le 24 juillet  l’acquisition de 100 % de Fertilizers and Inputs Holding B.V., qui détient les opérations africaines d’engrais et d’intrants de Louis Dreyfus Company (LDC).

Faisant auparavant partie de SCPA Sivex International (SSI), acquise par LDC en 2011, Fertilizers and Inputs distribue des engrais, des produits de protection des cultures, des semences, ainsi que des produits chimiques industriels via un réseau de distribution qui couvre six pays africains francophones.

Ces pays sont le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar, le Mali et le Sénégal, ainsi que l’Angola. Depuis son implantation sur le continent en 1947, l’entreprise est devenue l’un des principaux distributeurs d’intrants agricoles et de produits chimiques industriels, tirant parti de sa célèbre marque « La Cigogne ». Elle génère chaque année environ 300 millions de dollars de ventes.

Fertilizers and Inputs Holding contribue au développement économique de l’Afrique en permettant d’améliorer les rendements agricoles grâce à un meilleur accès aux intrants, ainsi qu’en soutenant la production locale au travers de la distribution d’ingrédients chimiques. Elle concourt notamment à l’industrie de la purification de l’eau, vitale pour le continent.

En outre, dans le cadre de ses activités de distribution, la société forme et enseigne aux agriculteurs et aux communautés rurales les meilleures pratiques agricoles, facilitant ainsi l’augmentation de la productivité et des revenus dans ces zones.

«Au cours de ces dernières années, nos activités mondiales d’engrais et d’intrants se sont élargies à de nouveaux pays, ont connu une belle progression en termes de volumes de vente et ont développé leur réseau de clientèle», a déclaré Gonzalo Ramírez Martiarena, directeur général de Louis Dreyfus Company.

«Cette transaction est parfaitement conforme avec notre stratégie, qui consiste à nous recentrer sur des activités au sein desquelles nous bénéficions de liens privilégiés avec les agriculteurs et sommes plus proches des lieux d’approvisionnement de nos produits. Elle nous permettra également d’allouer nos ressources à la création de partenariats dans des régions autres que l’Afrique.»

Alykhan Nathoo, associé chez Helios, souligne que LDC « s’est employé avec succès à étendre son réseau de distribution d’engrais et d’intrants en Afrique, qui bénéficie de belles opportunités de croissance grâce à la taille grandissante du marché et à la sophistication progressive de l’agriculture tout comme de l’industrie sur l’ensemble du continent. » L’objectif est « d’accélérer la croissance des activités. »

«La stratégie mise en œuvre par Hélios consiste à investir dans les secteurs clés de l’économie pour construire des champions panafricains », précise Souleymane Ba, également associé chez Helios. «  L’agriculture, qui emploie près de la moitié de la main-d’œuvre africaine, représente la part la plus importante du PIB de l’Afrique ; nous avons hâte de mettre à profit notre expérience au service du développement d’autres plateformes de distribution transnationales dans ce secteur clé».

Rate this article

Author Thumbnail
Written by African Business

Fort de son succès, ce magazine est une référence pour les femmes et les hommes d’affaires en Afrique. Il permet aux décideurs d’avoir une approche concrète du marché et de saisir de nombreuses opportunités à travers le continent africain. African Business est respecté et reconnu pour son intégrité éditoriale et sa contribution au développement de l’Afrique. Tous les secteurs de l’économie sont couverts par des journalistes renommés. Les numéros annuels sur les “200 Premières banques” et les ‘‘250 Premières entreprises’’ sont devenus de réels outils de travail et des indicateurs du climat des affaires en Afrique. Chaque année, les Trophées d’African Business récompensent la réussite des entrepreneurs et des les entreprises les plus performantes du continent.

Related Posts

Recevez nos Newsletter

Si vous souhaitez recevoir par mail une information pertinente, crédible et incontournable, inscrivez-vous à notre newsletter.

Aidez-nous à améliorer notre contenu