Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Guinée : Première raffinerie de pétrole

La Guinée ne dispose pas encore d’une raffinerie de pétrole. Un projet, envisagé depuis quelques années, pourrait enregistrer une avancée significative au cours du trimestre.

Par Gérard Choisnet

La société helvétique Brahms Oil Refineries Limited a attribué le 24 juillet au canadien SNC-Lavalin un contrat pour entreprendre les études d’avant-projet (FEED) pour une raffinerie.

Celle-ci aura une capacité de 10 000 barils de pétrole brut par jour (environ 500 000 tonnes par an) à Kamsar, sur la côte nord de la Guinée. Avec possibilité de conversion en projet EPC (ingénierie, approvisionnement et construction).

Le mandat de SNC-Lavalin pour cette phase des travaux comprend la gestion de projet, la coordination et la gestion du donneur de licences de procédés, la gestion des entrepreneurs des activités géotechniques et levés topographiques, l’ingénierie et l’approvisionnement préliminaires.

Ainsi que des services d’estimation et un plan d’exécution de projet EPC pour la nouvelle raffinerie dans son ensemble, comprenant un parc de stockage et les ouvrages maritimes nécessaires pour l’importation de pétrole brut par bateau.

Le Brahms Group, dont le siège est à Genève, a été fondé en 2009 par Daouda Fall, entrepreneur africain vivant en Suisse depuis plus de 15 ans et actuel PDG de ce groupe de ressources énergétiques spécialisé dans les activités de consultant, le négoce de produits et la promotion de raffineries modulaires en Afrique subsaharienne.

Le contrat signé à ce jour porte sur la version abrégée des études d’avant-projet, avec un processus pour convenir, ultérieurement, d’une conversion en un projet EPC après l’approbation de la décision d’investissement finale. Les études d’avant-projet fourniront une estimation budgétaire pour obtenir cette décision d’investissement finale au troisième trimestre 2017.

Située à proximité du port de Kamsar, l’usine sera conçue pour produire du diesel, de l’essence et du carburant d’aviation Jet-A qui seront vendus sur le marché local guinéen : «Nous sommes ravis de travailler avec Brahms Oil Refineries sur la première raffinerie jamais construite en Guinée et qui traitera du pétrole brut d’Afrique occidentale », a déclaré Martin Adler, président, Pétrole et gaz, de SNC Lavalin.

« Ce projet nous permet de démontrer notre savoir-faire en conception modulaire et appuie notre objectif visant à faire croître nos activités en aval dans le secteur du pétrole et du gaz. Nous nous réjouissons d’aider notre client à prendre la décision d’investissement finale et à avancer à la phase EPC du projet. »

Brahms Oil Refineries est une société privée axée sur l’élaboration de projets de marchés en aval visant à contribuer à l’industrialisation des pays d’Afrique subsaharienne. Elle a été créée pour aider à accroître la capacité de raffinage par la construction de raffineries modulaires de pétrole brut dans certains pays de cette zone.

En décembre 2011, Brahms a créé la Société de raffinage guinéenne (SRG), entité opérationnelle locale chargée de réaliser le projet. « La production de la raffinerie doit satisfaire une demande croissante en produits raffinés qui devrait se développer à partir d’une expansion importante de l’industrie minière ainsi que de l’urbanisation », selon Brahms. La SRG va « contribuer au développement du tissu industriel guinéen tout en garantissant au pays une sécurité d’approvisionnement ainsi qu’une meilleure qualité des produits pétroliers. »

Rate this article

Author Thumbnail
Written by African Business

Fort de son succès, ce magazine est une référence pour les femmes et les hommes d’affaires en Afrique. Il permet aux décideurs d’avoir une approche concrète du marché et de saisir de nombreuses opportunités à travers le continent africain. African Business est respecté et reconnu pour son intégrité éditoriale et sa contribution au développement de l’Afrique. Tous les secteurs de l’économie sont couverts par des journalistes renommés. Les numéros annuels sur les “200 Premières banques” et les ‘‘250 Premières entreprises’’ sont devenus de réels outils de travail et des indicateurs du climat des affaires en Afrique. Chaque année, les Trophées d’African Business récompensent la réussite des entrepreneurs et des les entreprises les plus performantes du continent.

Related Posts

Recevez nos Newsletter

Si vous souhaitez recevoir par mail une information pertinente, crédible et incontournable, inscrivez-vous à notre newsletter.

Aidez-nous à améliorer notre contenu