Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Banker

Création de la Banque d’Abidjan et subvention de l’enseignement privé  

La Côte d’Ivoire a désormais la Banque d’Abidjan (BDA, filiale de BDK Financial Group) et autre bonne nouvelle l’Etat ivoirien a décaissé 88,3 milliards de F.CFA pour apurer les passifs des frais d’écolage au profit des établissements d’enseignement privé pour les périodes 2015-2016 et 2016-2017.  

Par Gérard Choisnet

La cérémonie d’inauguration du siège et de démarrage des activités de la Banque d’Abidjan (BDA), filiale de BDK Financial Group, a été présidée à Abidjan par le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, en présence de l’ancien ministre français, Bernard Kouchner, administrateur indépendant représentant les investisseurs dans le nouvel établissement bancaire.

La BDA ambitionne, d’ici à fin 2018, l’ouverture de 32 bureaux à travers le pays, en s’appuyant sur le vaste réseau de la Poste-CI.

Amadou Gon Coulibaly a déclaré : « Le défi désormais est de pouvoir apporter une réponse adéquate et conséquente au besoin de financement des Petites et moyennes entreprises (PME) qui demeurent sous-financées».

Selon lui, « le potentiel de développement des PME est un véritable atout à capitaliser, car elles représentent plus de 80 % du tissu économique de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi j’invite le secteur financier à soutenir les efforts du gouvernement dans l’accompagnement et le développement des PME».

«La Côte d’Ivoire doit se doter d’un secteur financier d’avant-garde sur le continent si elle souhaite avoir une économie compétitive et parfaitement intégrée à l’économie mondiale», a conclu le Premier ministre..

Pour le directeur général de BDK Financial Group, Vasco Duarte-Silva, il était important pour son institution de se tourner vers la plus grande économie de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Une convention de partenariat lie la BDA et la Poste de Côte d’Ivoire (Poste-CI) qui détient 20% du capital de 25 milliards de F.CFA. La BDA ambitionne, d’ici à 2017, l’ouverture de 32 bureaux à travers le pays, en s’appuyant sur le vaste réseau de la Poste-CI.

Agréée le 20 avril 2015 au Sénégal, la Banque de Dakar (BDK) est détenue à 78% par le Groupe BDK sénégalais (dont le principal actionnaire est le milliardaire espagnol Alberto Cortina), ainsi que par Coris Holding (Burkina Faso) et le Groupe Prestige (Sénégal).

Le Groupe BDK vise à s’implanter dans l’ensemble de la zone Uemoa, avec pour prochaines étapes le Mali, le Bénin et le Togo.

Subvention de 88 milliards de F.CFA à l’enseignement privé

Par ailleurs, le ministre de l’Économie et des finances, Adama Koné, a annoncé « qu’il a été procédé au décaissement d’un montant total de 88,3 milliards de F.CFA » relatif à l’apurement des passifs des frais d’écolage au profit des établissements d’enseignement privé pour les périodes 2015-2016 et 2016-2017.

« Le 15 janvier 2017, le montant de 30,3 milliards de F.CFA a été entièrement apuré au titre du reliquat de la gestion 2016 correspondant à l’année scolaire 2015-2016 ». « 31,5 milliards de F.CFA ont été décaissés le 14 juillet et 26,5 milliards de F.CFA, le 11 septembre » se rapportant à la gestion 2017 et correspondant à l’année scolaire 2016-2017.

Concernant la répartition des subventions par ordre d’enseignement au titre de l’exercice 2017, Adama Koné a indiqué qu’au niveau de l’Éducation nationale, la somme de 59,2 milliards de F.CFA a été décaissée.

Pour l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique, les paiements s’élèvent à un montant total de 25 milliards de F.CFA, et l’Enseignement technique et la formation professionnelle ont bénéficié de 4,1 milliards de F.CFA.

Related Posts