Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Education

15è AG Codesria : Crise de la mondialisation

Le Codesria – Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique organisera sa 15è Assemblée générale à Dakar au Sénégal, du 17 au 21 décembre 2018. Le thème choisi est « L’Afrique et la crise de la mondialisation ».

Par Serges David

L’assemblée générale du Codesria rassemble des chercheurs et universitaires travaillant dans les sciences sociales et humaines en Afrique et dans la diaspora.

Au terme des sessions scientifiques de l’assemblée, une réunion des membres en règle examinera le fonctionnement du Conseil dans la période écoulée depuis la 14e assemblée. Cette réunion des membres décidera aussi du programme général à suivre pour les trois années suivantes.

L’Afrique a été au centre de la mondialisation, dans ses manifestations tant historiques qu’actuelles, influençant le processus et en subissant l’influence de manière significative. Ces processus ont également contribué de manière importante à sa configuration actuelle. Sans aucun doute, l’Afrique ainsi que d’autres régions du Sud global ont souvent été enrôlées dans des processus qui n’ont pas toujours été à leur avantage.

En décembre au cours de cette rencontre les chercheurs réexamineront la question de la mondialisation qui a suscité l’engagement des intellectuels ces deux dernières décennies ou plus.

Rendent nécessaire un tel réexamen, les contradictions continues que le processus de mondialisation a engendrées, particulièrement en ce qui concerne le développement de l’Afrique.

Car au départ, le processus de mondialisation avait promis une plus grande ouverture du monde à la circulation des personnes, des biens, des services et des idées.

A LIRE AUSSI PAGE 03

Gagnants du concours Initiatives de recherche pour la construction du sens (MRI) de 2017

Cette promesse était représentée dans l’image de la transformation du monde en un « village planétaire », lequel devait être marqué par une plus grande prospérité pour tous, des économies plus dynamiques, ainsi qu’une démocratisation et un respect des droits accrus.

Related Posts